RDC : Découvrez les médias les plus suivis en 2021

L’étude d’audience menée par Target a prouvé encore cette année que la radio est le média le plus suivi en RDC avec 62% de sondage une petite baisse par rapport à 2020. 

Le taux d’audience de la radio est constaté en hausse entre 06h et 09H – 18h et 20H et c’est principalement le manque d’électricité à l’intérieur du pays qui fait que la radio reste en tête de ce classement.

Cette enquête a été menée sur un échantillon de la population de manière équitable (1000 hommes et 1000 femmes) dans une tranche d’âge variant de 18 ans à plus et tenant compte des milieus différents.

La radio : média préféré des plus de 50 ans

Au cours du webinaire organisé le 23 juillet par Target afin de publier les résultats de son étude, il a été prouvé que c’est dans le milieu ruraux que la radio caresse les oreilles des auditeurs dans des provinces telles que l’ancien grand équateur où c’est environ 85% de la population qui est collée au récepteur radio contre 78 % dans l’ex grand Bandundu et le taux de consommation de la radio demeure élevé chez les personnes âgées de 50 ans et plus.

Lorsqu’on parle de radio, la télé n’est jamais loin : en effet la télévision vient en deuxième position avec 44% de part d’audience composé en majorité des jeunes qui représentent 51% de téléspectateurs et particulièrement dans les grandes villes, la télé est suivi entre 18H et 21H.

Média en plein essor internet est classé 3ème dans cette étude de Target,  avec 35 % de taux de la population grâce à l’ampleur que connaît chaque jour les réseaux sociaux.

C’est la presse écrite qui vient en dernier par rapport à ce classement  avec un taux de de 6% comme part d’audience et chaque année qui passe elle régresse considérablement dans le concert des médias en RDC.

En somme, la radio et la presse écrite ouvre les semaines des congolais et la télévision et suivi massivement le weekend, ce sondage de Target est dans l’intérêt des annonceurs ainsi que des responsables marketing qui présente de manière spécifique les habitudes congolaise concernant l’intérêt pour les médias.