Malangu Kabedi Mbuyi : La première Femme Gouverneure de La BCC

Nommée Gouverneure de la Banque centrale du Congo (BCC) depuis le lundi 5 juillet 2021, Malangu Kabedi Mbuyi remplace à ce poste Deogratias Mutombo qui pour sa part est nommé président du Conseil d’administration de l’Autorité de régulation des assurances (ARCA).

Une première depuis la création de la BCC

Crée en 1961, la Banque Centrale du Congo connait pour la première fois de son histoire une femme gouverneure en la personne de Malangu Kabedi qui, âgée de 61 ans, n’est pas une parvenue dans le secteur des institutions financières.

En effet Malangu Kabedi est détentrice d’une licence en économie et un master en économétrie, de l’université libre de Bruxelles.
Elle a travaillé au centre d’économie appliqué en qualité d’économiste pendant un an et au département des études de la BCC pendant deux ans avant d’aller au FMI ou elle a travaillé pendant 32 ans en occupant les fonctions de conseillère principale à l’administration, représentant résident du FMI au Bénin et Cameroun, assistante au directeur du département Afrique, chef de division adjoint et chef de mission pour le compte de 5 pays et directrice du centre régional d’assistance technique pour l’Afrique de l’Ouest.

Mariée et mère de deux enfants, la sexagénaire est aussi polyglotte : elle parle quatre langues dont couramment le français et l’anglais et de manière fonctionnelle l’espagnole et le portugais.

Une nomination bien accueillie

À en croire notamment les différentes réactions diffusées via les réseaux sociaux, son arrivée à la Banque Centrale du Congo a été saluée par l’opinion publique à cause notamment de son expérience au sein des institutions financières.

Notons également que l’arrivée de la première gouverneure de la BCC vient donner un nouveau ton sur l’égalité de sexe dans l’occupation de poste de commandement en République Démocratique du Congo.