Numérique : L’UNICEF et Kinshasa Digital Academy lancent « Génération sans limites » pour 10 millions des jeunes

L’UNICEF et la Kinshasa Digital Academy ont signé mercredi 10 novembre un nouveau partenariat pour le lancement de l’initiative Génération sans limites en RDC.


Cette initiative sera initialement mise en œuvre à Kinshasa avant d’être introduite dans d’autres provinces et elle permettra d’offrir plusieurs opportunités d’éducation et formation à des millions de jeunes qui n’en bénéficient pas dans des secteurs prometteurs tel que le numérique.


Génération sans limites (GenU ) est un partenariat multisectoriel mondial mis en place au niveau international par l’UNICEF qui vient garantir à 10 millions de jeunes congolais âgés de 10 à 24 ans la scolarité, des formations à distance, des opportunités d’apprentissage alternative, et des formations professionnelle en vue d’obtenir un emploi d’ici 2030.Pour y parvenir, l’UNICEF et ses partenaires vont s’atteler sur plusieurs axe notamment :

  • Le renforcement de la qualité de l’enseignement par le biais de contenus en ligne et de l’apprentissage à distance dans les établissements d’enseignement primaire, secondaire et technique ;
  • La création d’un lien entre l’enseignement secondaire et la formation, d’une part, et l’emploi et l’esprit d’entrepreneuriat, d’autre part, pour permettre aux jeunes d’être plus productifs et compétitifs.
L’UNICEF lance ( Génération sans limites ) avec Kinshasa Digital Academy pour former 10 millions de jeunes congolais d’ici 2030.

Le représentant de l’UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder, a déclaré que GenU va moderniser l’éducation et la formation professionnelle en vue de favoriser la préparation à l’emploi, tout en augmentant et en améliorant les opportunités de travail pour les jeunes congolais.


« GenU offre des solutions professionnelles à des jeunes actuellement sans grand espoir pour l’avenir Cette réponse d’une profondeur et d’une ampleur exceptionnelle implique de nombreuses initiatives révolutionnaires avec un large éventail de partenaires publics et privés. Il est vital que nous poursuivions notre collaboration avec ces partenaires – ainsi qu’avec la société civile – si nous voulons réussir à poursuivre notre travail pour aider les jeunes. »

Edouard Beigbeder/ Représentant de l’UNICEF en RDC


La représentante du Gouvernement Congolais La Ministre de la Formation Professionnelle et Métiers, Antoinette Kipulu Kabenga, s’est dite satisfaite de l’introduction de l’initiative Génération sans limite qui s’aligne à la vision politique du Gouvernement et aux priorités de l’ONU en matière de développement durable, notamment en ce qui concerne l’éducation, l’emploi et les possibilités offertes aux jeunes.


« L’un des problèmes majeurs que nous avons en RDC est le manque d’opportunités d’emploi pour les jeunes qui est souvent accentué par le manque de formation adéquate face aux réalités du marché du travail et qui, par conséquent, provoque un chômage généralisé. La formation professionnelle est un outil majeur et indispensable pour tous les acteurs, car elle permet aux personnes de se former à tout moment, de développer leurs compétences et d’approfondir leurs connaissances pour accéder à l’emploi. »

Antoinette Kipulu Kabenga / Ministre de la Formation Professionnelle et Métiers


Pour sa part le directeur général de Kinshasa Digital Academy, Jean Louis Mbaka, salue ce partenariat qui permettra de partager des connaissances sur le numérique secteur de développement pour les jeunes

« Nous sommes heureux de pouvoir proposer nos formations dans d’autres provinces et à un plus grand nombre de jeunes grâce à GenU et aux partenariats avec le Ministère du Numérique et la Présidence de la RDC. »

Jean Louis Mbaka / DG de kinshasa Digital Academy


L’objectif de l’initiative GenU est de tirer parti de ce savoir-faire numérique pour former des jeunes âgés de 10 à 24 ans à l’utilisation des nouvelles technologies et leur dispenser un enseignement et une formation de qualité. Le projet bénéficie du soutien de grandes entreprises nationales et internationales, dont Facebook et Vodacom.

Cette initiative permettra également de mettre en relation les jeunes congolais avec des responsables gouvernementaux, des chefs d’entreprise, des institutions financières et des membres de la société civile, créant ainsi un environnement favorable au développement des jeunes.

Le projet sera étendu aussi dans les villes de Lubumbashi, Mbuji-Mayi et Goma – dans le but de créer de nombreux emplois salariés et indépendants.