France : La start-up Sorare, et l’éditeur de logiciels Mirakl ont levé plus d’un demi-milliard d’euros chacun : un record pour les start-up et pépites de la French Tech.

C’est un nouveau record battu dans le secteur de la tech à l’hexagone, le mercredi 22 septembre, à lui seule la start up sorare a levé une affaire de 580 millions d’euros ( 680 millions de dollars ) et Mirakl elle a annoncé avoir levé 473 millions d’euros pour les startups et pépites de l’écosystème tech francais. 

Sorare et Mirakl n’évoluent « pas du tout dans le même domaine », mais cette journée record est « positive pour tout l’écosystème français et l’image d’innovation de la France », a estimé Philippe Corrot, cofondateur de Mirakl.

Cette prouesse a permis à Sorare d’augmenter sa valorisation sur le marché qui est estimé 3,7 milliards d’euros ( 4,3 milliards de dollars) et prevaloir le titre de la première licorne en france. l’effet et aussi le même chez Mirakl qui est valorisé aujourd’hui à 3,5 milliards de dollars. 

Mais au fait, c’est quoi Sorare ?

Les joueurs de la plateforme Sorare acquièrent des cartes à l’effigie de joueurs de football, disponibles en quantité limitée, pour constituer une équipe de cinq joueurs. La nouvelle version des images Panini pour les moins jeunes. Les performances de cette équipe virtuelle sont déterminées par les performances des vrais joueurs, dans les compétitions nationales et internationales. Chaque équipe se voit ainsi attribuer une note. Les joueurs engrangent des points associés à la fois à la rareté de leurs cartes et à la performance de l’équipe qu’ils ont constituée, ce qui leur permet de remporter de nouvelles cartes en édition limitée.

Un record

Jusque là le record de la plus grande levée des fonds était détenu par contentsquare spécialisée dans l’analyse du comportement de internautes) qui avait pu lever en mai dernier 408 millions d’euros. 

2021 est une année abondante pour les jeunes pousses et start up de la tech française, déjà en juin de cette année la levée des fonds excédait largement les années précédentes. 

« Des géants vont émerger dans le secteur des cryptos et des NFT. Ce n’est plus une lubie de quelques hackers (pirates) qui chercheraient à faire de l’argent sur un actif irréel », affirme à l’AFP Matthieu Lattes, cofondateur de White Star Capital qui a récemment créé un fonds dédié à ces jeunes pousses.

Selon lui, cette levée record démontre aussi la « maturité » des start-up en croissance en France, comme le sont les introductions en bourse de sociétés tech françaises (Believe récemment et OVHcloud bientôt).